Scientifiquement prouvé

Performance du système Airy

En règle générale, nous recommandons un système avec une plante par pièce. Un système Airy M suffit pour purifier une pièce allant jusqu’à 20 mètres carrés en 24 heures. Par exemple, une pièce plus grande pouvant atteindre 60 mètres carrés nécessiterait trois systèmes Airy M avec trois plantes. Il n’existe tout simplement aucun autre moyen plus abordable et simple de purifier l’air intérieur (autre qu’ouvrir les fenêtres au moins trois fois par jour si possible). Nos recherches et tests ainsi que les témoignages que nous avons reçus démontrent l’efficacité du système de biofiltration d’Airy. D’autre part, la recherche scientifique universitaire reconnaît que les plantes en pot (plantes utilisées dans un pot traditionnel) n’ont qu’un effet très limité d’amélioration de la qualité de l’air ambiant. Elle suggère toutefois que "De futures expériences devraient plutôt étudier les mécanismes de capture des COV et les technologies de biofiltration alternatives". Face à ce constat, Airy prend les devants et de son côté, elle a déjà apporté la preuve des avantages de son système de biofiltration exclusif, comme le montrent certaines des recherches scientifiques suivantes commandées par Airy :

  • L’Institut Fraunhofer WKI a démontré que le système Airy a réduit la concentration de formaldéhyde de presque 50 %, la concentration de toluène d’environ 30 % et la concentration de xylène de près de 20 % (en 2018, rapports de test n° MAIC-2018-4946 et n° MAIC-2018-4944). Ce test a été réalisé avec un dragonnier en chambre à environnement contrôlé;
  • Le centre de recherche Helmholtz Zentrum München (anciennement “GSF-Forschungszentrum“) (en 1994) a démontré l’efficacité de la transformation par la plante des polluants de l’air intérieur (du formaldéhyde dans ce cas précis) en nutriments non toxiques comme le glucose et les acides aminés;
  • La Beijing Peking University (en 2005) a testé les vertus purifiantes des plantes à l’aide de deux chambres à environnement contrôlé spécifiquement conçues : les chercheurs ont installé une plante dans un système Airy M (anciennement « polluSan ») et ont laissé l’autre chambre vide. Ils ont ensuite ajouté une quantité identique de polluants dans chaque chambre et ont mesuré les niveaux de concentration 24 heures plus tard. Les résultats obtenus ont indiqué que les deux plantes utilisées (un dragonnier et une fleur de lune) ont éliminé jusqu’à 77 % du benzène et près de 80 % du formaldéhyde contenus dans l’air;
  • Une autre étude réalisée en 2005, mesurant l’efficacité de filtration du formaldéhyde par Airy dans une pièce meublée de 37 mètres carrés, a montré qu’Airy réduisait efficacement la concentration de formaldéhyde jusqu’à 50 %. Cette étude était menée par Kirchner GmbH, une société d’ingénierie spécialisée en protection environnementale;
  • En janvier 2020, M.TEC Engineering a mené une étude mesurant l’efficacité d’un Système Airy L sur le niveau d’humidité relative dans une pièce de 30 mètres carrés incluant meubles et personnes en son sein. Ce test a démontré qu’en utilisant un Système Airy L dans une pièce sèche peut augmenter le niveau d’humidité relative jusqu’à 10% RH durant les 24 premières heures.